Mon parcours...

 

Drômois d’origine, Ardéchois d’adoption. Je suis né le 30 mars 1946 à CREST  petite cité Drômoise.

  Véritable Passion, la Peinture est depuis 1993 une source intarissable pour moi. La découverte de la Musique et de l’Informatique, n’a été qu’une suite logique et légitime de cette Passion. Autodidacte, vous comprendrez en lisant ces mots, le bien fondé de mes réflexions et surtout de mes émotions.

  La Peinture m’a fait côtoyer des gens merveilleux, des artistes, connus ou non. Elle m’a fait découvrir des œuvres de génie, feuilleter des livres, visiter musés et expositions… La Peinture m’a fait me poser des questions, m’a répondu … La Peinture m’a grandit !

La toile de jute, 

  C’est par hasard qu’en 2000 j’ai découvert la Toile de Jute. Cette matière m’a tout de suite fasciné, par son pouvoir et son odeur particulière, peut être aussi parce qu’elle est issue de la terre et qu’elle a beaucoup participé au travail des hommes, celui de l’humble comme celui du génie.

  J’utilise aussi ce support tendu sur châssis. Froissée, ses plis et sa trame m’hypnotisent, puis petit à petit  je découvre des silhouettes, des formes, qui se dessinent. Je commence alors à poser la couleur, Ma couleur… comme si des notes de musique découlaient de ces formes, où la toile aurait prévu sa propre orchestration. Je fixe mes couleurs sur ces portées imaginaires. Le résultat obtenu est chaque fois surprenant. Imaginez une partition que l’on pourrait lire de gauche à droite comme de bas en haut… et inversement. Une Toile n’a de limites que ses bords… et ses dimensions s’affichent … instinctivement !

 Les châssis formats classiques,

   Travail à huile, ici je pose mon esprit sur le support, il guide ma main, il me fait connaître ce qu’il a de plus extravagant, de plus incroyable, de plus profond, de plus mystérieux, de plus surprenant…  Peut-être que l’esprit lui, intervient pour la couleur ? Ont serait tenté de se poser la question ? À quel moment  précis il a pris le pas sur le support. Je pense que la recherche est assez fascinante…

  Puis, on s’imagine  un monde où s’entremêle symbolisme,  onirisme,  surréalisme  et fantastique.